AQUABASES.COM le forum
Vous devez vous enregistrer pour bénéficier de toutes les fonctions du forum

Baisser le GH pour faire varier le Ph

Aller en bas

Adm Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par matithys le Jeu 02 Fév 2012, 12:35

Bonjour,

Ce sujet a du être maintes et maintes fois traité mais je regroupe spécifiquement mes intérrogations en ouvrant un nouveau sujet. J'ai déjà parcouru l'article eau osmosée de ce site et y ai trouvé des informations très utiles dont je n'avais pas forcément connaissance. Voilà, je voudrais débuter un 300 l, j'ai déjà acquis pas mal d'accessoires et mes questions sont les suivantes :
Les paramètres de l'eau de conduite sont : GH:13dH, KH:10dH, et un ph:8-8,5.
Je souhaiterai avoir un ph de 7 et je comptais donc abaisser mon GH/KH en utilisant de l'eau osmosée coupée avec de l'eau du robinet. A votre avis a combien dois-je abaisser mon GH pour pouvoir intervenir sur le Ph ? y a t-il une proportionnalité Gh/KH (KH = x% GH) ?
Ensuite étant donné qu'on m'a donnée un kit CO2 et que je voudrais un bac bien planté, l'injection de C02 à elle seule suffirait-il à abaisser mon PH ?

Etant donné que je me considère plutôt débutante, dans l' article du site, on déconseille cette intervention sur les paramètres de l'eau, si on ne maitrise pas sa chimie, et pourtant l'injection de CO2 me parait presque nécessaire pour avoir une "belle" plantation. Et les espèces que je souhaite maintenir sont plutôt des espèces en eau "très moyennement dure".



Et donc je compte acquérir un osmoseur pour produire de l'eau osmosée. Je ne connais pas les marques, les critères à prendre en compte et si c'est la meilleure solution, mais les avis sont les bienvenus. Le débit de ce dernier dépendra essentiellement de la quantité d'eau osmosée que je vais être amenée à produire. Je penchais vers un denner*** 190, mais les marques valent elles plus que d'autres dans ce domaine ?



Merci pour vos réponses,
matithys
matithys
Novice

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 36
Localisation (ville,village) : Champigny sur Marne
Loisirs : Aquariophilie, Peinture, Informartique
Reservé tests :
Date d'inscription : 25/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par Saispas le Ven 03 Fév 2012, 07:23

Bonjour matithys,

Le sujet est abordé sur ce topic ->
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cordialement,
Saispas


Dernière édition par H.Deuzot le Ven 03 Fév 2012, 07:59, édité 1 fois (Raison : Rectification du lien pour cause de non fonctionnement)
avatar
Saispas
Conseiller
Conseiller

Masculin Nombre de messages : 560
Localisation (ville,village) : Hardanges 53
Loisirs : Principalement l'observation et la reflexion dans le calme... ...
Reservé tests :
Date d'inscription : 29/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par H.Deuzot le Ven 03 Fév 2012, 07:43

Bonjour Matithys,

matithys a écrit:Ce sujet a du être maintes et maintes fois traité mais je regroupe spécifiquement mes intérrogations...
Effectivement, ce sujet est couramment abordé, mais à chaque fois, il s'agit presque toujours d'un cas particulier.



matithys a écrit:mes questions sont les suivantes :
Les paramètres de l'eau de conduite sont : GH:13dH, KH:10dH, et un ph:8-8,5.
Je souhaiterai avoir un ph de 7 et je comptais donc abaisser mon GH/KH en utilisant de l'eau osmosée coupée avec de l'eau du robinet.
En procédant uniquement avec de l'eau osmosée, il t'en faudra des quantités très importantes avant que le pH ne se décide à baisser de lui-même uniquement en ajoutant de l'eau osmosée...
En effet le calcium, c'est-à-dire l'alcalinité de l'eau constitue ce que l'on appelle un "tampon" c'est-à-dire qu'il interdit aux caractéristiques chimiques de cette eau de changer vers l'acidité. Cela n'est valable que jusqu'à un certain point. En effet, sous une légère influence acide, (par exemple le métabolisme des poissons) le pH ne pourra bouger que d'une façon insignifiante.
Si l'on "descend manuellement" le KH, en "enlevant" une partie de l'alcalinité par dilution grâce à de l'eau osmosée, jusqu'à un certain point d'équilibre, le pH alors pourra baisser grâce à l'apport d'acides "doux" inoffensifs pour les poissons à faible dose (tels la tourbe par exemple). Ce qu'il faut absolument avoir conscience, c'est que cette frontière est extrêmement floue en pratique et surtout très étroite et varie dans chaque aquarium en fonction de nombreux paramètres. De plus l'effet est logarithmique: On peut dire pour simplifier qu'il ne se passe rien tant que le point de rupture de l'équilibre n'est pas atteint.
Une fois cette "limite" atteinte, la descente du pH va être très très rapide. La difficulté réside justement à trouver cette frontière sans jamais vraiment la dépasser. La fourchette est très étroite et à ce moment le fonctionnement même de l'aquarium (à cause de l'apport permanent en CO2 des bactéries et des poissons notamment) incite le pH à descendre tout seul (il n'y a plus suffisamment de tampon alcalin) sans l'action extérieure de l'aquariophile. C'est là le grand danger, en quelques heures, une nuit (parfois même moins) par exemple le pH peut descendre jusqu'à des valeurs extrêmement basses (inférieur à 4,5) ce que les poissons n'apprécieront pas du tout.
Voilà pourquoi, je ne conseille pas trop aux néophytes de "chatouiller" le KH et par conséquent le GH puisque ces deux notions sont liées. Descendre en dessous d'un GH de 6 peut entraîner des réactions très rapides vers l'acidité.
La nécessité absolue d'obtenir un pH inférieur à 7 est une vue de l'esprit, les poissons (type amazonien, plus particulièrement encore ceux d'élevage) préférant de beaucoup un pH très légèrement supérieur à 7 dans une eau douce, plutôt qu'un pH de 6,5 dans une eau dure ce qui hormis certains lacs africains constitue une eau anti naturelle.
Quant à ta question:
matithys a écrit:A votre avis a combien dois-je abaisser mon GH pour pouvoir intervenir sur le Ph ? y a t-il une proportionnalité Gh/KH (KH = x% GH) ?
elle ne possède pas de véritable réponse fixe cela se situe généralement en dessous d'un GH de 6 en fonction de ta population et de l'activité bactérienne de ton aquarium, ainsi que de son âge. C'est très difficile à déterminer, cela ne peut se faire que par tâtonnements et mesures très fréquentes d'où le risque certain pour un débutant qui a encore bien souvent quelques difficultés pour effectuer des mesures précises et cerner ces modifications. L'utilisation de bandelettes (par exemple) dans cette situation peut conduire droit à la catastrophe pour la population de son aquarium. Le principe efficace, c'est d'arriver à une alcalinité suffisamment basse (KH) de façon à ce que l'équilibre alcalinité/acidité devienne relativement précaire, frôle l'instabilité sans pour autant être totalement rompu.... On en arrive à ta question suivante :
matithys a écrit:Ensuite étant donné qu'on m'a donnée un kit CO2 et que je voudrais un bac bien planté, l'injection de C02 à elle seule suffirait-il à abaisser mon PH ?
et bien là, je vais volontairement en surprendre quelques uns en répondant oui, malheureusement. Mais attention ce n'est surtout pas à tenter: en effet (et c'est là le plus gros danger des injections de CO2, notamment celles directement commandées par une sonde pH). Dans ce cas si l'eau et dure au départ, il va falloir injecter des quantités énormes de CO2 pour parvenir à vaincre ce tampon alcalin évoqué plus haut dans ces lignes. Dans ce cas, c'est la mort assurée et bien souvent inexpliquée pour tous les poissons. C'est pourquoi je suis farouchement contre l'utilisation d'une sonde commandant la quantité de CO2 injecté. De plus, certains se procurent le système (à grands frais ne l'oublions pas) et le mettent en route sans autre forme de procès sans s'enquérir de la dureté de leur eau.
matithys a écrit:et pourtant l'injection de CO2 me parait presque nécessaire pour avoir une "belle" plantation.
Ta phrase est parfaite et personne ne peut nier l'avantage certain que procure le CO2 pour la croissance de plantes plus particulièrement celle délicates.
Cependant, un choix rationnel (c'est-à-dire comme souvent un compromis en aquariophilie) permet de réaliser des aquariums sans CO2 avec une végétation honorable, en choisissant des plantes faciles pouvant croître en eau dure, cela limite quelque peu le choix.


matithys a écrit:Et les espèces que je souhaite maintenir sont plutôt des espèces en eau "très moyennement dure".
dans ce cas, l'utilisation de CO2 n'est pas forcément appropriée, bien au contraire puisque les besoins sont antagonistes: d'un côté des plantes qui généralement préfèrent une eau douce et de l'autre côté des poissons exigeant une eau relativement dure. Dans ce cas le compromis se fera au détriment des uns ou de l'autre si on privilégie une situation plus particulièrement adaptée à l'un ou à l'autre.
Ce que l'on peut conseiller alors dans ce cas, c'est de commencer par un bac de vivipare, (généralement ce sont des poissons d'eau relativement dure) planté à l'aide de variétés peu exigeantes et généralement après quelque temps, la prolifération quasi insensée de ces poissons incite à l'abandon du maintien de ces espèces et il sera possible alors d'envisager le bac amazonien d'eau douce. Certains préfèrent continuer avec les vivipares et je n'y vois aucun inconvénient si on ne mélange pas avec des poissons d'eau douce... dans le même bac!

Amicalement,
H.Deuzot.
H.Deuzot
H.Deuzot
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 6914
Loisirs : Aquariophilie aviation bricolage cactus cinéma électronique photo plongée ski tennis tir à l'arc
Reservé tests : Caractéristiques

Date d'inscription : 18/01/2007

http://aquabases.niceboard.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par matithys le Ven 03 Fév 2012, 22:13

Bonjour,
Merci Saispas pour le lien, je m'en vais de ce pas pour le consulter.



H.Deuzot J'ai lu avec attention toutes tes réponses, et te remercie pour tout ce développement bien instructif.
Si je comprends bien, il y a donc une valeur qu'on ne peut pas formellement affirmer qui fragilise ce rapport
alcalinité/acidité, à savoir pour lequel l'effet tampon ne serait plus d'aucun secours sur la stabilité du PH.
Tant qu'on ne frole pas cette frontière, on est tranquille.
Cela veut il dire qu'avec ma dureté, en injectant du CO2 (en controlant la quantité)
uniquement pour le besoin des plantes, je ne risque pas de faire varier mon PH trop brutalement ?

Avec la qualité de mon eau, me conseilles tu d'utiliser 100% de l'eau de mon robinet ? je trouve qu'elle est
quand même particulièrement dure, ou de la couper quand même avec de l'eau osmosée ?
et en plus avec quand même 10 mg/l de N03 (test goutte JBL).

Et enfin concernant ces systèmes d'injection CO2 "sophistiqués", à prix certes exhorbitant, pour certains
(C02, controlleur phmètre), je ne sais pas du tout comment cela fonctionne, juste qu'on saisit la valeur
du kh/ph et il se charge d'injecter la quantité nécessaire de CO2, je trouve effectivement cela hyper dangeureux,
si dans ce cas, il n'y a aucun pré controle de la quantité et donc de la dangerosité potentielle de la
quantité injectée, par le système.

Voilà donc les choix qui s'offrent à moi :
1) diminuer un peu ma dureté de manière à avoir une eau pas trop dure mais moyennement, avec de l'eau
osmosée, choisir des espèces de "débutante". Y mettre des plantes de "débutantes" mais par contre,
je souhaite bien planter, d'où mon envie d'apporter du CO2, d'autant plus que j'ai déjà le système.
Autre sujet mais à ce propos, sol nutritif / boulette... je ne sais pas vers quoi m'orienter encore mais
je vais consulter les articles à ce sujet. Sol nutritif = cable chauffant obligatoire + c02 obligatoire ?

2) choisir de faire 100% d'eau du robinet, voir les poissons qui peuvent convenir, les plantes qui conviennent.
pas de CO2 ou un peu ?

J'espère ne pas avoir été trop longue à lire.

Cordialement,
matithys
matithys
Novice

Féminin Nombre de messages : 20
Age : 36
Localisation (ville,village) : Champigny sur Marne
Loisirs : Aquariophilie, Peinture, Informartique
Reservé tests :
Date d'inscription : 25/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par H.Deuzot le Sam 04 Fév 2012, 06:34

Bonjour Matithys,

matithys a écrit:
...Si je comprends bien, il y a donc une valeur qu'on ne peut pas formellement affirmer qui fragilise ce rapportalcalinité/acidité, à savoir pour lequel l'effet tampon ne serait plus d'aucun secours sur la stabilité du PH.
C'est à peu près cela, mais dans ce cas le pH n'évoluera pas vers l'acidité. D'autre part le CO2 injecté obligatoirement en quantité modeste n'aura pratiquement aucun effet sur la croissance des plantes, il sera tout de suite "annihilé" par les carbonates. Donc cela n'apportera rien.



Tant qu'on ne frole pas cette frontière, on est tranquille.
Oui...et non. De toute façon on n'aura rien solutionné du tout en ce qui concerne la baisse du pH et on risque fort alors d'injecter une dose massive de CO2 sans que visuellement rien ne se passe!!! (voir ci-dessous)



Cela veut il dire qu'avec ma dureté, en injectant du CO2 (en controlant la quantité) uniquement pour le besoin des plantes, je ne risque pas de faire varier mon PH trop brutalement ?
Oui et non: Avec cette quantité de carbonates, (dureté) il faudrait en injecter obligatoirement une quantité fort probablement trop importante (incommodant fortement les poissons mais pas obligatoirement d'une façon visible pour l'observateur) afin de faire varier le pH même très peu, voire pas du tout.
On ne peut contourner les lois de la nature, ni celles de la chimie sans risque pour les êtres vivants.



Avec la qualité de mon eau, me conseilles tu d'utiliser 100% de l'eau de mon robinet ? je trouve qu'elle est quand même particulièrement dure, ou de la couper quand même avec de l'eau osmosée ?
C'est un choix personnel auquel je ne peux répondre, cela dépend en grande partie de ta future population.



et en plus avec quand même 10 mg/l de N03 (test goutte JBL).
Pour les nitrates, 10 mg par litre est une concentration acceptable par rapport à certains aquariophiles dont l'eau du robinet dépasse allègrement cette valeur.



Et enfin concernant ces systèmes d'injection CO2 "sophistiqués", à prix certes exhorbitant, pour certains (C02, controlleur phmètre), je ne sais pas du tout comment cela fonctionne, juste qu'on saisit la valeur
du kh/ph et il se charge d'injecter la quantité nécessaire de CO2, je trouve effectivement cela hyper dangeureux, si dans ce cas, il n'y a aucun pré controle de la quantité et donc de la dangerosité potentielle de la quantité injectée, par le système.
Non, il n'y a que le contrôle de l'aquariophile lui-même et bien souvent celui-ci ne s'inquiète pas du tout (par méconnaissance) de la dureté de son eau: tu vois où cela peut mener avec une eau très dure, trois ou quatre fois plus dure que la tienne par exemple ce qui est courant.



Voilà donc les choix qui s'offrent à moi :
1) diminuer un peu ma dureté de manière à avoir une eau pas trop dure mais moyennement, avec de l'eauosmosée, choisir des espèces de "débutante". Y mettre des plantes de "débutantes" mais par contre,
je souhaite bien planter, d'où mon envie d'apporter du CO2, d'autant plus que j'ai déjà le système.
Ce serait à mon avis une regrettable erreur de vouloir utiliser le CO2 sous prétexte que tu possèdes un système le permettant :-) Je pense que beaucoup trop d'aquariophiles mettre la charrue avant les boeufs: j'explique. Nous (les conseillers) sommes souvent sollicités pour des problèmes de croissance de plantes et peut-être avons-nous notre part de responsabilité en conseillant trop facilement l'utilisation du CO2. En effet, celle-ci favorisant notablement la croissance de la plupart des plantes, cela semble une solution radicale. Malheureusement, le CO2 est aussi un révélateur efficace, (pour ne pas dire vicieux) de dysfonctionnements global de l'aquarium. Son utilisation dans un bac fonctionnant parfaitement permettra sans aucun doute l'amélioration de celui-ci, (d'une façon visible des plantes cultivées, notamment les délicates) cependant le CO2 ne permettra pas -bien au contraire- (et c'est pour cela que j'ai employé le terme vicieux ci-dessus) d'avoir des plantes resplendissantes si les caractéristiques de l'eau, le sol, l'éclairage, la population, sont laissées pour compte.



Autre sujet mais à ce propos, sol nutritif / boulette... je ne sais pas vers quoi m'orienter encore mais je vais consulter les articles à ce sujet. Sol nutritif = cable chauffant obligatoire + c02 obligatoire ?
Le sol nutritif, n'est pas indispensable, mais le bac sera plus long à produire des plantes vigoureuses. Dans ce cas, le câble chauffant déjà fort contestable devient d'une inutilité absolue.



2) choisir de faire 100% d'eau du robinet, voir les poissons qui peuvent convenir, les plantes qui conviennent. pas de CO2 ou un peu ?
L'option sans co2 me semble la plus cohérente si tu ne souhaites pas adoucir ton eau, ce qui a la longue reste tout de même une corvée incitant trop d'aquariophilie à pratiquer des changements insuffisants en quantité et en fréquence.



J'espère ne pas avoir été trop longue à lire.
Quant à la longueur des messages, je suis malheureusement le premier concerné et pour ceux qu'elle répugnerait éventuellement, il leur reste la solution de ne pas les lire ou d'aller voir ailleurs... :-)

Amicalement,
H.Deuzot.
H.Deuzot
H.Deuzot
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 6914
Loisirs : Aquariophilie aviation bricolage cactus cinéma électronique photo plongée ski tennis tir à l'arc
Reservé tests : Caractéristiques

Date d'inscription : 18/01/2007

http://aquabases.niceboard.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Baisser le GH pour faire varier le Ph

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum