AQUABASES.COM le forum
Vous devez vous enregistrer pour bénéficier de toutes les fonctions du forum

Algues et nouvel aquarium

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Echantraine le Sam 21 Nov 2009, 19:44

Bonjour,

Après 2 changements d'eau supplémentaires à 4/5ème d'eau osmosée, voici les dernières analyses :

GH 7
KH 6
pH >=7,6

Je pense mettre en place demain le système CO2 (Dennerlé BIO 60).

Les valeurs GH et KH n'ont plus beaucoup l'air d'évoluer... Avant de remplacer les plantes qui ont dépéri, dois-je attendre une meilleure valeur de KH et une baisse du pH via l'injection CO2 ?

Merci et bon week-end à tous,

Etienne

Echantraine
Novice

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par H.Deuzot le Dim 22 Nov 2009, 06:07

Bonjour Echantraine,

Quand le système de CO2 sera fonctionnel et réglé correctement, tu pourras mettre des plantes. Un ajustage sera sans doute nécessaire afin de ne pas surdoser, ce qui serait aussi néfaste que de ne pas en mettre du tout.
Avec le système que tu préconises, dans un aquarium de cette taille, je ne suis pas certain que cela soit approprié, en effet la régulation du gaz produit me semble pour le moins délicate.

Il existe d'autres systèmes pour les "nano" aquarium (puisqu'on les appelle ainsi) qui sont d'un réglage beaucoup plus simple, quoique pas toujours très facile, mais c'est vrai que c'est aussi plus cher.
Il est préférable d'attendre encore que le Kh se stabilise à une valeur plus basse (inférieure au Gh qui devra encore perdre un point) grâce notamment aux changements d'eau.

Amicalement,
H.Deuzot.

H.Deuzot
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 6912
Date d'inscription : 18/01/2007

http://aquabases.niceboard.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Jonny_ftm le Dim 22 Nov 2009, 23:23

Hello,

Je me permets de me greffer sur ce topic pour apporter quelques infos, peut être utiles:

1- Dans ton premier post, je vois bien noté que tu as introduits d'un coup, 2 semaines après le démarrage, 6 néons, 6 néons roses, 3 tétras rouges de Rio. Les rajouter d'un coup ainsi, dans un si petit volume, aurait pu leur etre fatal avec un pic de nitrites. Tu as de la chance. En plus, ces 3 poissons indépendament de leur nombre aussi excessif ne sont clairement pas indiqués à un tel volume. Il grandissent bien trop. Seuls des crevettes et des poissons du type microrasboras peuvent y aller (1-2cm max). C'est dur je le sais, mais commence déjà à y réfléchir et à parler à ton fils sur la nécessité éventuelle de s'en séparer, pour leur bien, les 15. Ne t'inquiète pas, il y a bien peu de gens qui ne sont pas passé par cette étape: surpeupler en débutant. Moi aussi malheureusement.
Les poissons, en plus lorsqu'ils sont inappropriés de part leur taille et leur nombre, produisent bien trop de déchets. Dans un tel volume c'est impardonnable. De plus, il faudra bien les nourrir, ils sont voraces, et vu leur nombre, la pollution est inevitable a moins de changer 80% d'eau 3x/sem ou plus... ce qui est drastique à la longue

2- Ayant aussi un nano de 45L brut, avec le décor, le sol et la hauteure nécessaire à l'éclairage j'en suis à... 26L de net. Tu dois être à moins de 20L vu les volumineux décors que tu as et la partie réservée a ton filtre intégré + l'éclairage. Ca rend encore plus critique l'équilibre avec ta population actuelle sur un aquarium si jeune

3- Avec 18W sur ton si petit volume, que tu démarres d'un coup, tu es à près de 1W/L en volume net. Sans CO2 injecté, les chances sont quasi nulles de t'en sortir en faisant pousser les plantes. L'éclairage est si intense que le peu de CO2 dans une eau non enrichie (< 5 ppm) sera vite utilisé et constituera le facteur limitant. Malheureusement, avec ce type d'aquarium que tu as, tu ne peux installer rien que du 18W. Une solution serait de le transformer en cuve nue, en enlevant le top et en utilisant un luminaire Dennerle de 9W par exemple, ou d'injecter pas mal de CO2. Avec cet éclairage, il faudra qu'il suive

4- Comme t'as dis H. Deuzot, le Bio-CO2 est inadapté malheureusement. Tu ne peux pas en controler le débit vraiment, il y aura des fluctuations et même des risques de tuer tes poissons par carbonarcose (excès de CO2). A la longue, ce système coutera toujour plus cher qu'un vrai système CO2 avec bouteille rechargeable. Il suffit d'acheter les bouteilles et le détendeur a un fournisseur de gaz type Pangas ou Carbagas et le prix est près de 80% moins pour une qualité industrielle. L'autre option, utilisée par beaucoup avec succès, c'est d'utiliser un produit comme Excel ou son équivalent EasyCarbo. C'est une source chimique de CO2 avec certains points a connaitre:

- nombreuses discussions sur sa composition et inoccuité: ça reste un secret pour les fabricants qui refusent d'en parler, mais ce ne serait qu'un secret de polichinelle qui s'appelle: glutaraldehyde. C'est un antiseptique hospitalier entres-autres... Je ne l'utiliserais pas à la longue dans un milieu fermé (inhalations), mais quand on pense au contenu des gazs d'échappements qui nous entourent, certains conviennent que vu les quantités infimes utilisées en aquariophilie, il serait inoffensif. D'ailleur, il est utilisé sans protections en hopital...

- Il a une stabilité très courte, de quelques heures avant de s'évaporer. Il n'y a aucun risque d'accumulations donc et pas d'autres additifs qui s'accumuleraient selon le fabriquant.

- Cette vie courte fait qu'un dosage quotidien est quasi indispensable avec ton éclairage. De plus, il persiste un risque de fluctuations sur la fin de l'éclairage qui peut faire que ça ne suffise pas. Avec un éclairage plus controlé que le tien, certains arrivent a de bon résultats en le dosant 3x/sem, mais ne compte pas moins.

- En cas de surdosage, les poissons sont morts, tout comme avec le CO2 gazeux. Sur ton volume, il faut une seringue au 1/10ml je pense.

- Il tue certaines plantes (preuve que c'est un antiseptique...) dont les Egeria et certaines autres. Il est aussi toxique pour les algues noires en pinceau (effet de l'antiseptique ou du CO2 vu qu'elles régressent aussi sous de hautes teneurs de CO2?)

- Enfin, il revient clairement moins cher que le CO2 comprimé sur un tel volume, même beaucoup moins cher.


Pour mon cas, après mures reflexions sur tout ces points, j'ai opté pour le CO2 gazeux. Après, au niveau budget, c'est clair que tu pourrais envisager dans un premier temps un tel produit, en attendant mieux. Mais le Bio CO2, sur ton volume, autant économiser ton argent, à mon avis.

A mon avis, la solution la plus économique c'est de changer le top et essayer un luminaire de 9W, tu trouveras facilement des lampes PL 9W en 865 ou 860. Là, peut être que tu arriveras sans CO2, mais ce n'est pas gagné comme t'as dis H. Deuzot. L'autre option serait Excel ou Easycarbo comme source de CO2. La solution idéale, serait du gaz comprimé bien sur, mais quant même plus cher. Avec ton éclairage, la consommation de CO2 risque d'être malgrès tout significative.

Voilà, j'éspère que ces informations te seront utiles. H. Deuzot y apportera surement son grain modérateur, mais indéniablement utile :-)
avatar
Jonny_ftm
Membre honoraire
Membre honoraire

Masculin Nombre de messages : 652
Age : 42
Localisation (ville,village) : Suisse
Loisirs : Ma famille, l'aquariophilie
Reservé tests : Caractéristiques variables
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par H.Deuzot le Lun 23 Nov 2009, 08:24

Bonjour,Johnny,

Ind
éniablement, tu as raison au moins sur un certain point: je vais apporter mon grain de sel à ton message, afin d’en moduler et surtout relativiser la teneur de celui-ci. Je n’aime pas trop le côté modérateur qui me semble quelque peu trop proche de la censure, ce que je réprouve. Malheureusement je suis bien obligé de m’en accommoder du fait des attributions "congénitales" de ma" fonction" sur ce forum.

Il me semble nécessaire de porter à la connaissance de ceux qui ne s’en sont pas encore aperçus, que tu pratiquais une aquariophilie, je ne vais pas dire de haut de gamme car cela pourrait sembler péjoratif pour certains! (ce n’est pas banal ) et Il me semble plutôt que le côté "pointu" de l’aquariophilie ne te laisse pas indifférent. Je n'ai rien contre, contrairement à ce que la suite de ce message va peut-être t'inciter à croire, au contraire! (Si je me trompe, tu pourras corriger utilement) quoi qu’il en soit, c’est l’impression que l'on peut en retirer et les réflexions qui en découlent ainsi que les questions que tu te poses, que tu poses, en fait, à travers tes messages sont bigrement intéressantes.

Pour des raisons qui me sont personnelles, j’ai pris l’option un jour de tenter de faire passer mes connaissances des choses de la nature gr
âce à l’aquariophilie qui est (en ce qui me concerne tout au moins) un loisir de tout premier choix parmi tant d’autres.
J’ai donc décidé de commencer par le début c’est-à-dire par essayer de vulgariser les bases de cette activité pour des personnes qui débutaient tant bien que mal, car je suis bien conscient de sa complexité.
La démarche scientifique ne m’intéresse pas (dans ce but) ni en tant que fin en soi car elle est malheureusement rébarbative pour nombre de débutants. C’est la raison pour laquelle sur ce site et ce forum, nous n’employons jamais (notamment en physique ou en chimie) de termes spécifiques, jargon et langage obligatoire de ces sciences, mais totalement abscons pour le néophyte.


J’ai peur que tes messages dont je ne "conteste" pas le bien-fondé ou la teneur la plupart du temps, ne soit que survolés par ces mêmes débutants. Pire, la formulation quasi abrupte de certaines connaissances, vérités ou technologies ne les fassent fuir, si ce n’est définitivement abandonner cette merveilleuse activité à laquelle on ne peut vraiment prendre du plaisir que si l’on a réussi à s’octroyer un minimum de savoir-faire.

C’est moche, car s’ils partent, nous n’aurons plus la moindre petite action sur leur d
émarche et une évolution favorable me semble fort compromise si on s’en tient aux multiples conseils contradictoires de certains forums aux racolages tapageurs, mais ô combien plus sécurisants.
Tu l’as
écrit toi-même (ou quelque chose de très approchant) je ne sais plus dans quel message:
-"quand les poissons meurent on en rachète d’autres et puis c’est tout".
Si c’est une formulation qui convient parfaitement à la déplorable situation générale, la plupart du temps, je suis loin de la prendre à mon compte avec sérénité. Je préfère de beaucoup tenter de sauver ces poissons quand c’est possible.
Malheureusement avec des membres "évadés" notre petite équipe n’a aucune chance de réussir. Elle n’a aucune chance non plus de faire comprendre (à ceux qui ne nous liront pas!) le bien-fondé de nos options.
J’espère que ces lignes pourront t’indiquer pourquoi bien souvent, nous ne faisons que signaler (trop mollement peut-être parfois, mais il est très délicat de cibler juste, particulièrement dans les tous premiers messages, la réceptivité d’un individu inconnu) les "incongruités", pour ne pas dire les malfaçons, surtout sans insister trop activement, car les néophytes, pour la plupart sont très sensibles à ce qu’ils ressentent comme des reproches, une sorte de dictature de la connaissance à leur encontre...

C’est tr
ès mal vécu. Alors manipuler ou plus exactement distiller parcimonieusement ce que certains pourront appeler hypocrisie, n’est-il pas un mal nécessaire pour leur faire toucher du doigt plus sereinement et par là, les amener à une prise de conscience sans les dégoûter, doucement mais sûrement et que leurs errements peuvent être considérablement réduits sinon supprimés, à condition d’utiliser les outils adéquats et simples et concis que nous préconisons. C’est pourquoi (entre autres) ceux qui consultent les fiches des poissons constateront qu’en dessous de 100 l, nous ne conseillons aucune maintenance, pour cause de réussite plus qu’hypothétique!

J’aurais encore beaucoup
à dire, mais ce message déjà bien trop long va devenir insipide (ou plus exactement l’est déjà). Je ne voudrais pas contribuer moi-même à l’évaporation instantanée de certains membres.

Amicalement,
H.Deuzot.
 
 
 
avatar
H.Deuzot
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 6912
Loisirs : Aquariophilie aviation bricolage cactus cinéma électronique photo plongée ski tennis tir à l'arc
Reservé tests : Caractéristiques

Date d'inscription : 18/01/2007

http://aquabases.niceboard.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Jonny_ftm le Lun 23 Nov 2009, 14:50

Hello H. Deuzot,

J'imaginais bien ta remarque concernant mon commentaire sur la population du bac d'Echantrene. C'est pourquoi j'ai été (ou essayé) d'être très tacte avec lui. Mais, ça m'a été trop dure de passer ce point sous silence. Je pense, qu'avec sa population actuelle, expérience faite par moi même hélas, lutter contre les algues sera bien plus difficile. Il s'agit pour moi qu'il commence à y penser, sans aucune attaque s'il ne le fait pas, car je peux le comprendre.

Pour le reste, mes termes sont techniques, mais je ne crois pas réaliser une aquariophilie de pointe. Les ingrédients sont les mêmes pour tous. Le nano en question est destiné à être un aquarium de bas entretient avec des changements d'eau rares et peu de taille des plantes. L'éclairage est bon marché, le filtre est parmi les plus accessible, le sol aussi. Le CO2 est industriel et le diffuseur de CO2 acheté sur ebay a 12 euros.

Ce qui est économisé sur le matériel, je l'ai investi dans les plantes par contre. Et le démarrage à sec m'a permis de réduire au maximum la quantité de plantes nécessaires au démarrage. Un pot de chaque suffit, sauf pour les anubia si l'on ne veut pas attendre 3-6 mois.

Enfin, pour la question du CO2 d'Echantrene, je vais simplifier mon jargon: dans son cas, la solution la plus économique, qui a des chances de reussir est un produit du type Excel ou Easycarbo. Il ne faut pas avoir de plantes type Egeria dans le bac pour cela. Enfin, surtout pas dépasser le dosage et il faut doser au moins 3x/sem voir tout les jours (en nourrissant les poissons par exemple). Après, si son budjet le permet, le CO2 comprimé reste le mieux bien sur. S'orienter vers des distributeurs non aquariophiles type carbagas ou pangas permet d'économiser 80% sur le pris des bouteilles et un peu moins sur le détendeur. Opter enfin pour un diffuseur type sur ceramique qu'on trouve très bon marché sur ebay

Et du coup, le post est encore trop long :-))
avatar
Jonny_ftm
Membre honoraire
Membre honoraire

Masculin Nombre de messages : 652
Age : 42
Localisation (ville,village) : Suisse
Loisirs : Ma famille, l'aquariophilie
Reservé tests : Caractéristiques variables
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Echantraine le Mar 24 Nov 2009, 23:17

Bonsoir,

Ne vous déchirez pas pour moi ! Les propos de Johnny ne m'ont pas choqué. Quelques termes techniques ne m'ont pas rebuté (juste rappelé des études un peu lointaines maintenant de bio et de chimie...). C'est vrai qu'il me confronte clairement à mes erreurs et à l'espèce de fuite en avant qui en résulte pour tenter de les corriger. C'est vrai aussi que ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréable comme prise de conscience ! Mais je saurai relativiser ! Donc, je partage vos 2 avis...

Pendant que j'y suis, à propos du risque de surdosage en co2 : c'est peut-être une idée stupide, mais si je mettais le bulleur en marche quelques heures de nuit, ça oxygénèrerait l'eau à un moment où les plantes n'ont pas besoin de co2. A moins que ça ne ruine les effets du co2 produit de jour...

N'y-a-t-il pas de signes avant-coureur de l'excès de co2 (poissons souvent en surface) ?

Enfin - ça va déjà faire 3 questions ! - j'ai jusqu'ici résisté aux solutions consistant à injecter toutes sortes de produits (anti-algues, ph-, ...) mais pour mon engrais Ferropol (toujours pas utilisé) : une plante a refait des pousses mais qui s'éclaircissent maintenant (virent au vert très clair). N'est-ce pas le signe de manque de fer ? A quel moment pourrai-je distribuer le Ferropol (si tant est que ce ne soit pas plus néfaste que bénéfique !) par rapport notamment à l'injection de co2, quand celle-ci commencera, et par rapport à l'évolution de l'eau vers un pH plus faible.

Enfin, pour finir (du moins ce soir), je me suis dit depuis qque temps : mais pourquoi ne pas vendre de l'eau prête à l'emploi pour aquarium ? Avec un bon pH, un bon GH, un bon KH, un bon tout, quoi ! Il y a un créneau, là ! Des débutants en aquariophilie en seraient ravis, si ça se trouve ! On vend bien de l'eau osmosée, alors pourquoi pas un bon mélange avec de l'eau du robinet ?! Tiens, je vais breveter le concept !

Bonne soirée,

Etienne
avatar
Echantraine
Novice

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 51
Localisation (ville,village) : Lille
Loisirs :
Reservé tests :
Date d'inscription : 30/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Jonny_ftm le Mer 25 Nov 2009, 00:17

Bonsoir,

Ne t'inquiète pas, on ne se déchire pas. Quand on connait H. Deuzot un peu, on sait que ces interventions sont en règle dénuée de jugement.

Pour le surdosage du CO2, l'idée du bulleur la nuit n'aidera pas malheureusement. En 2-3h, les taux de CO2 peuvent devenir très importants. Par contre, avoir un bon remous de surface, sans pour autant casser la surface avec des vaguelettes, le jour pendant que le CO2 est injecté, est un garant d'excellente oxygénation de l'eau. Les poissons toléreront ainsi de plus hauts taux de CO2, vu la compétitivité entre CO2 et O2 avec leur hémoglobine, tout comme chez l'homme en effet.

Les signes d'excès de CO2 varient beaucoup selon les éspèces. Les crevettes et nombre de poissons deviendront plutot létargiques, peu mobiles, comme assomés. Il peuvent rester au fond sans trop bouger. Certains, seront bien trop excités et "inadéquats" dans leur comportement. D'autres, plus rare, iront à la surface. Je n'ai jamais vu ce cas personellement. Le CO2 induit ce qu'on appelle une carbonarcose. Narcose, voulant dire anésthésie. Avant le stade de narcose, il peut y avoir des phases un peu d'exitations parfois. Si ça arrive, il faut être là, couper le CO2 et provoquer le maximum de remous de surface. Perso, je n'ai jamais fais du Bio-CO2, mais sur un bac avec ton éclairage et ton volume, l'inconstance du débit lié à cette technique et l'impossibilité de bien controler le débit, en plus des risques pour les poissons, ne fera que favoriser les algues. Les plantes ont besoin d'un temps d'adaptation (3 semaines) et des changements de taux de CO2 fréquents les empéchera de s'adapter ---> algues. Avec le CO2, plus qu'avec le reste, il faut commencer par le débit le plus faible, observer plantes et poissons pendant 2-3 semaines avant d'augmenter. A chaque augmentation, être là pour observer les poissons les heures qui suivent (weekend idéalement donc). C'est les plantes qui te diront quand stopper le CO2.

Enfin, réfléchit bien au CO2 liquide (Excel, Easycarbo). Sur un bac comme le tien, un flacon tiendra plus d'une année. Rapport qualité prix, c'est invincible. C'est sur des petits bacs comme le tien que le CO2 liquide a toutes les chances de fonctionner. Franchement, y aucun intérêt au bioCO2 dans ton cas.


Pour les engrais, H. Deuzot préconise 0 engrais et il obtient d'excellents résultats. Moi, je fertilise à mort (mais pas n'importe comment, de loin pas), et je ne suis pas pour autant mieux que lui en résultat de croissance. Par contre, jamais je ne mettrais dans mon bac du ferropol ou tout engrais de composition inconnue. On ne rajoute pas n'importe quoi, tout azimut. Bien peu sont les gens qui peuvent identifier une carence sur l'aspect de la plante. Ceux qui le prétendent sur les forums, tu peux être sur qu'ils n'en savent rien. Une carence en CO2, et ça c'est reproductible, te donnera des signes de "chlorose", des feuilles qui se perforent, un fond de plantes qui se dégarnit, des feuilles qui se décomposent en devenant transparentes...

Les cryptocoryne sont connues pour se dissoudre littéralement à l'immersion. On dit toujour que c'est lors des changements de paramètres d'eau, qu'elles doivent s'adapter... Depuis que j'essaye de faire que le CO2 ne manque jamais lors de telles situations, je n'ai jamais plus eu de subblimation d'aucune cryptocoryne, et j'en ai pas mal d'éspèces. Dans mon bac en démarrage, je suis passé de 4 mois émergé à l'immersion sans subblimation ou mort d'aucune feuille. Le CO2 était à plus de 100ppm (PAS DE VIVANTS BIEN SUR)

Tout ça pour dire, tu manques du CO2, c'est évident. Avec ton éclairage, t'auras de la peine à t'en passer. Avant de rajouter autre chose, commence à injecter du CO2, adapte le par palliers de 2-3 semaines. Enlève ce que tu peux comme algues et feuilles mortes. Les micro-éléments ne sont nécessaires qu'à l'état de traces. Les engrais en apporteront que de l'éxcès en général. Le CO2 lui est un macro-élément. Il faut en apporter ce qu'il faut. Ne culpabilise pas si tu craque et que tu verse du Ferropol. Personne ne t'en voudra, on l'a fait pour la plupart. Tu réaliseras après, que les promesses sur l'étiquette ne sont qu'un leurre

Pour l'eau, ca reviendra bien trop cher à la longue d'acheter toute l'eau pour tes changements d'eau
avatar
Jonny_ftm
Membre honoraire
Membre honoraire

Masculin Nombre de messages : 652
Age : 42
Localisation (ville,village) : Suisse
Loisirs : Ma famille, l'aquariophilie
Reservé tests : Caractéristiques variables
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Juikio le Mer 25 Nov 2009, 13:38

Bonjour,

je me permet une petite observation, j'injecte du CO2, j'utilise également du Ferropol 1 ml par jour pour 150 litres réels, aucun problème en utilisant celui-ci, je me suis aperçu en utilisant une lampe UV (pour régler un problème d'eau verte) qu'il était indispensable d'utiliser un engrais chélateur (ferropol) pour éviter la chlorose très visible en quelque jours causée par l'utilisation d'UV, chose qui ne se serait pas produite sans injection de CO2.

Je n'utilise rien d'autre que le CO2 et le ferropol.

Echantraine : je ne vois pas comment mettre au point une eau qui à les bon KH, GH, et pH sachant que les besoins de chacun sont différents.

Amicalement,
juikio.
avatar
Juikio
conseiller photo
conseiller photo

Masculin Nombre de messages : 5385
Localisation (ville,village) : Languedoc
Loisirs : Aquariophilie, informatique et bien d'autres choses :)
Reservé tests : Album photo de Juikio:
http://aquabases.niceboard.com/t1394-bonjour-voici-quelques-photos




Date d'inscription : 16/01/2008
Particularité: : VIP


Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Jonny_ftm le Mer 25 Nov 2009, 22:16

Hello Juikio,

Ton témoignage montre bien que tout engrais peut apporter un plus, lorsqu'il est bien utilisé en effet. Par contre, je n'ai pas bien compris le sens de ce passage:

juikio a écrit:Bonjour,
chose qui ne se serait pas produite sans injection de CO2.

Qu'est ce que tu entendais par ça? Le CO2 a causé l'eau verte, la chlorose...? Je n'ai pas bien compris!


Par contre, je ne veux pas trop troubler ce topic et echantraine avec. Pour les engrais, chaqu'un a sa recette qui marche on dira, avec ou sans. H. Deuzot a commencé par le conseiller et j'éspère qu'il continuera une fois qu'echantraine se sera positionné sur la question CO2 selon son budget/convenance.

Dans l'intervalle, je reste convaincu que rajouter des engrais en situation de carence de CO2 est inutile et ne fera que bénéficier aux algues. Pour régler cette carence, il y a 2 solutions:

1- Diminuer l'éclairage drastiquement et choisir des plantes peux consommatrices de CO2 (Anubia, echino, crypto, cerato, salvinia...)
2- Injecter du CO2

Après, il devra peut être fertiliser.

Pour la solution 1, vu le bac en question, je crois que ça sera un investissement bien plus cher que du CO2 liquide (remplacement de tout le top et du filtre, confection d'un couvercle plexi...)
avatar
Jonny_ftm
Membre honoraire
Membre honoraire

Masculin Nombre de messages : 652
Age : 42
Localisation (ville,village) : Suisse
Loisirs : Ma famille, l'aquariophilie
Reservé tests : Caractéristiques variables
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Adm Re: Algues et nouvel aquarium

Message par Juikio le Jeu 26 Nov 2009, 13:21

Bonjour,

oui je parlai de chlorose, qui se serait produite avec ou sans injection de CO2, pour l'eau verte j'ai bien peur que ça ait le rôle inverse (augmenter le phénomène d'eau verte par injection de CO2, si bien sur l'eau verte est déjà la).

Amicalement,
juikio.
avatar
Juikio
conseiller photo
conseiller photo

Masculin Nombre de messages : 5385
Localisation (ville,village) : Languedoc
Loisirs : Aquariophilie, informatique et bien d'autres choses :)
Reservé tests : Album photo de Juikio:
http://aquabases.niceboard.com/t1394-bonjour-voici-quelques-photos




Date d'inscription : 16/01/2008
Particularité: : VIP


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum